Des progrès

Il y a 3 semaines, j’étais un peu dépitée en constatant la masse de travail que nous aurions à accomplir avant que Tanguy ne maîtrise les mouvements d’écriture.  Je me sentais de moins en moins  la compétence de le faire progresser. Pendant tout ce temps, je me suis grandement posé la question d’une éventuelle dyspraxie, idée qui m’inquiétait énormément, peut-être plus que le TED.  Finalement, les progrès sont là, ouf!

Tanguy est plus minutieux à présent et son temps de concentration a beaucoup augmenté -notamment grâce au découpage qui le passionne- comme en témoigne cette vidéo. Comme souvent chez lui, les progrès sont arrivés de façon abrupte et totalement inattendue. Hier encore, il gribouillait sur tout le dessin et ne levait jamais son stylo.

Et puis Tanguy maîtrise la souris depuis 2 jours (l’envie de voir ses dessins animés sur Youtube l’a beaucoup motivé!). Ce qui est une grande avancée aussi car il arrive à décomposer son  geste. Auparavant, il remuait la souris et cliquait en même temps (je ne vous explique pas le carnage sur l’écran!)

Et puis j’ai acheté des petits bouquins que vous connaissez sûrement

et j’ai trouvé cela très bien pour travailler toute une palette de caractères et d’émotions. Tanguy adore ces livres. Il dort même avec!

Publicités

Discipliner le geste

Je peux faire réaliser à Tanguy un nouvel exercice:  le suivi de pointillés.  C’est excellent pour la maîtrise du geste. Ca a été difficile de l’astreindre à le faire car il veut à tout prix colorier et qu’il est très buté ( son entêtement est le principal souci d’ailleurs)  mais ce matin, il a réalisé ce travail en totale autonomie.  Je trouve cela assez bien réalisé compte tenu de ses difficultés.  Nos activités commencent à porter leurs fruits.

Fiches disponibles sur fiches maternelles

Et puis cela a été confirmé. Tanguy a une place dans un structure expérimentale A.B.A à partir de septembre. Il y ira le mercredi matin. Il aura ainsi une semaine d’école à peu près normale.

Tanguy a beaucoup progressé dans les interactions sociales. Il  a retrouvé des copains d’école au parc hier,  il a joué avec eux  tout l’après-midi de façon appropriée.

Share/Bookmark
//

Des progrès dûs aux vacances?

Je suis toujours étonnée des progrès de Tanguy à ses retours de vacances chez son papa. L’autisme ne me saute plus aux yeux comme quand il est avec moi en permanence. Il est rentré cet après-midi de deux semaines de vacances et il m’a raconté spontanément des évènements qui avaient eu lieu chez son papa. Un vrai moulin à parole:  « J’ai mangé des mûres dans la forêt, il faut pas manger les rouges » « Elles ne sont pas mûres. » « Non, il faut manger les noires… et des prunes et puis un gâteau chez papie et mamie » « J’ai renversé *quelque chose* sur le banc chez papa » Toutes ces choses sont dites dans une diction parfois approximative qui fait que je ne comprend pas tous les mots . Mais c’est certain, mon fils connaît le récit, sait dire ce qu’il a fait, chose qui est si dure à obtenir habituellement.

Je me suis interrogée sur ces progrès, je me suis remise en question , culpabilisée aussi. Serait-ce moi qui le bloquerais? Son père serait-il plus compétent que moi pour s’occuper de lui? Et pourquoi, dès le lendemain de ses retours, tout redevient comme avant?

Et puis j’ai réalisé que Tanguy faisait en fait tout un cheminement intérieur et n’éprouvait peut-être pas le besoin de l’exprimer quand il était avec moi, pris dans ses journées d’école, sa prise en charge et cette relation très forte qui nous lie. Le fait de me retrouver après un laps de temps qui doit lui sembler long fait qu’il éprouve le besoin de partager ce que nous n’avons pas vécu ensemble.

Il y a aussi le fait que les progrès sont progressifs (je ne sais pas si ces deux mots ont une racine commune auquel cas, désolée du pléonasme)et que c’est pour cela que je ne m’en rends compte qu’ a posteriori . C’est comme quand vous voyez votre enfant tous les jours et qu’après trois semaines de vacances chez papi-mamie, vous le trouvez changé, grandi. Il serait resté avec vous, vous n’auriez pas perçu ce changement qui aurait pourtant eu lieu quand même.

J’en tire la conclusion qu’il est très bénéfique pour les parents de confier leur enfant autiste à la famille quand l’occasion se présente afin de mesurer avec objectivité les progrès , sortir du cercle et adopter un certain recul.  Et ainsi, pouvoir repartir de façon plus sereine, vraiment reboosté.  Oui, l’enfant évolue et parfois plus vite qu’on ne le perçoit.

La trotinette

imgtrotinette

Formidable! 1 an que j’attendais cela!


Tanguy est un fou de trotinette. Quand je le ramène à l’école l’après-midi,  si il fait beau, la directrice a sorti les trotinettes et vélos. Malheureusement, lorsque nous arrivons, elles sont déjà toutes prises.

Tanguy pleure alors beaucoup, ne veut pas rentrer dans la cour, me tire la manche en pleurant pour que j’aille lui en chercher une.


Parfois, un petit copain, connaissant Tanguy, lui laissait volontiers sans que j’ai à demander (ce à quoi je me suis toujours refusé afin que Tanguy comprenne qu’on obtient pas toujours ce que l’on souhaite).
Ces histoires de trotinette ont même eu droit à leur petit paragraphe dans le compte-rendu des réunions éducatives: « Tanguy a toujours droit à sa trotinette »  comme un reproche, sous-entendant qu’ il est privilégié par rapport aux autres.

Et aujourd’hui, comme d’habitude, aucune trotinette n’était disponible. D’habitude, il refuse que je parte avant de s’être assuré qu’il y en a une de libre mais là, il est entré dans la cour et m’a laissée partir. Il s’est dirigé vers une petite fille qui faisait de la trotinette et je l’ai vu lui demander de lui prêter gentiment. J’en revenais pas! Elle a refusé et est partie. Il n’a pas pleuré, rien! Il a eu un temps de flottement, a regardé autour de lui; puis comme aucun engin n’était libre, il s’est dirigé tranquillement vers le toboggan.

Bon une trotinette s’est libérée 30 secondes après mais j’avais le nez sur le grillage et, en observant cette scène, je me disais tout haut: « Y’a du progrès, c’est super…pfff, y’ a du progrès…. » Les parents ont dû me prendre pour une illuminée lol.

Et une autre petite victoire est qu’il commence à savoir bien écrire son prénom (entraînement tous les matins depuis 1 mois sur les compotes à boire lol)

J’ai oublié de dire que Tanguy sait s’habiller seul depuis aujourd’hui sauf qu’il avait mis son pantalon à l’envers lol mais j’étais super contente parce qu’il veut faire tout seul.

Les progrès de cette année

Petit mémo à usage personnel ;-):

-enlève son manteau dans les lieux connus (moins d’anxiété) sans sollicitation

– plus d’objet dans la main en permanence (depuis un mois). Moins d’objets dans les poches. Plus de nécessité absolue d’amener une objet dans la classe.

-sait reconnaître son prénom (depuis un mois)

-sait compter jusqu’à 20, dénombrer jusqu’à 10 voire plus, c’est fluctuant

-connait toutes les lettres de l’alphabet

-commence à savoir distinguer ses camarades de classe (En cours d’acquisition)

-accepte les caresses et approches des autres enfants

-plus d’agressivité. Sait venir vers l’adulte pour dire qu’on l’embête.

-Sait exprimer son mécontentement de façon verbale: « Ca m’énerve! » par ex

– sait venir vers moi pour une demande

-sait jouer des scénettes (la marchande, le restaurant etc…)

-se sert à boire seul sans problème

-sait dessiner un bonhomme (patate), une voiture, de sa propre initiative

-sait décrire une image de façon très succinte (sujet, verbe,complément) en réponse à une question.

-sait rapporter un évènement de la journée de façon très succinte (une petite phrase)

-apparition du « oui » en remplacement de l’écholalie (mais pas toujours de façon adaptée)

– Apparition du « pourquoi…? » de façon adaptée. C’est maman qui doit faire des progrès pour les réponses parce que les questions sont difficiles lol

-Dit « Bonjour » et « Au revoir »

Nos exercices sur table ont porté leurs fruits! Tanguy a repris contact avec l’orthophoniste. Ils ont joué toute la séance à un jeu de société. Elle m’a dit: "On passe un cap!" Trop contente!

Espoir bien calmé par la pédo-psy qui, deux jours après me dit que pour Tanguy, " c’est pire que l’année dernière" (sympa! ) . Moins de contact visuel et de contact tout court selon elle. J’avais envie de lui dire que mon fils a des angoisses dès qu’il sort de son cabinet et qu’il a du mal à la regarder parce qu’elle est glaciale, tout simplement, et qu’il est très timide!

Bien sûr, tout cela pour m’amener à choisir l’IME qu’elle m’indique. Mais je n’ai pas encore pris ma décision et je veux étudier ce qu’ils me proposent.

Etrangement, cela se passe plutôt bien à l’école depuis le début de la semaine. Tanguy s’amuse de ce que les enfants l’appellent et lui sourient. Il joue même à la course avec eux, ce qui ravit mon coeur de maman bien sûr. Il a, par ailleurs, des envies spontanées de dessins, et a même accepté de bon coeur un exercice de graphisme que je lui proposais et a réussi à relier les points du feuillet.

Je me garde néanmoins de me réjouir car j’ai trop l’habitude des douches écossaises. Donc j’attends la réunion éducative du 22 octobre, où ils me proposeront vraisemblablement le RASED.

Le papa a fait une lettre à la directrice car il ne pourra pas assister à la réunion. Cela m’a fait plaisir car il s’implique . Il démontre par ailleurs qu’un enfant différent peut "réussir". Il est tout de même titulaire de deux Maîtrises en Droit alors qu’il a redoublé son CP et qu’il a deux frères qui ont retard mental!

La petite phrase du jour de ma fille:

On était dans la voiture et je demande à Tanguy: "Tu as mangé du gâteau aujourd’hui? (Je savais qu’ils avaient fait un gâteau avec la maîtresse)

Il me dit "oui, j’ai mangé du gâteau" ce qui est tout nouveau! Il dit oui depuis 3 jours

Et là Clémence me dit: "Tu vois maman, il fait des progrès! Il a plus d’autiste maintenant"

C’est dingue ce que les enfants captent les conversations des adultes, faut se méfier lol!

Share/Bookmark var a2a_config = a2a_config || {}; a2a_config.linkurl = "https://fleur2806.wordpress.com/";