Mois de septembre très bousculé. Je crains que certains intervenants ne puissent être là à la première réunion éducative, je crains de faire la rencontre de l’enseignante référente au sujet de laquelle j’ai entendu de mauvaises choses (il paraît qu’elle saque , aux dires d’une AVS que je connais )

Concernant les problèmes de Tanguy à participer aux activités, j’ai montré à l’institutrice comment procéder et je dois lui trouver de la documentation (c’est elle qui me l’a demandé!)  Je crois que cette entrevue a été très utile car d’après ce que j’ai compris,  elle pensait que Tanguy avait un retard mental. Elle a paru surprise que je lui dise que ce n’était pas le cas et de voir qu’il savait écrire les lettres de l’alphabet sur demande.

Elle doit suivre une formation bientôt. Nous attendons toujours l’AVS mais ça ne semble pas perturber la maîtresse qui est vraiment de bonne volonté.

A ce propos, voici un document très bien fait

—–>Stratégies

Sinon, la discrimination des syllabes commençant à devenir un peu compliquée pour Tanguy, j’ai décidé de tout reprendre depuis le début et de lui faire travailler la discrimination visuelle pure. Il a besoin de beaucoup de guidance car j’ai l’impression qu’il ne voit pas la différence entre les items.  Donc je ne lui demande de compléter la série qu’avec une seule étiquette pour le moment.

Catégorisation

Cet imagier est plein de possibilités. 

 Il y a plusieurs niveaux d’exercices avec les mêmes cartes.  Ceci force la réflexion de l’enfant et casse les barrières des schémas pré-établis .  Un exemple un peu compliqué mais c’est le seul qui me vient pour l’instant:  éléphant et baleine semblent ne rien avoir en commun, ne vivent pas dans le même environnement mais ce sont pourtant tous les deux des mammifères (Un mammifèèère?.. à la Bourvil). Une classification pourra se faire sur cette base.

Une biche et un arbre n’ont rien à voir ensemble et pourtant, on les trouve tous deux dans la forêt etc…

Pour avoir des idées d’exercices deux ouvrages sont disponibles en complément

 

Qui mange quoi?

Un petit jeu pour exercer la concentration (observer, chercher) et la motricité fine (placer les éléments). En ABA, plus on avance, moins on utilise la consigne verbale qui devra être remplacée par des indications gestuelles courtes (dans un premier temps en tous cas). Si l’enfant perd le fil de ce qu’il doit faire en cours de route, ce qui est le cas de Tanguy, on lui indique gestuellement qu’il doit poser son index sur l’élément qu’il était en train de chercher. Ici, par exemple,  si son esprit s’évade, je lui rappelle ce qu’il doit faire en lui faisant poser l’index sur un élément d’une carte animaux afin qu’il puisse la chercher dans les petits triangles.

Voilà un jeu que j’ai découvert il y a peu et qui est très bien pour travailler la concentration. Bien sûr, on ne joue pas. Je lui demande juste de retrouver les personnages sur le support.

001

Il est très attentif, il aime beaucoup, c’est très ludique.

Share/Bookmark var a2a_config = a2a_config || {}; a2a_config.linkurl = "https://fleur2806.wordpress.com/";