Réunion du 17/6

La réunion a eu lieu. Il manquait la moitié des intervenants mais je voulais la maintenir quand même. Bon au niveau scolaire, c’est pas génial mais ça, je le savais. La maîtresse était en train de faire les évaluations justement. Je n’ai rien vu, dans ce qu’elle m’a dit, d’insurmontable: il connait sa comptine numérique jusqu’à 5 au lieu de 6, sait écrire son prénom avec de l’aide mais écrit trop gros  etc… En revanche, effectivement, quand l’année prochaine, il devra passer au travail sur fiches, ça va se corser. Il a peu de tonicité dans les mains alors, quand il essaie de mettre un peu de force, ça part dans tous les sens.

Nous sommes convenues que si elle prend la classe des grands l’année prochaine, il sera avec elle pour ne pas briser cet équilibre fragile car il s’est habitué à elle. Donc je suis contente, il n’est, pour le moment, pas question de redoublement.
Le point positif est hors scolaire: il est enfin entré en communication avec les autres enfants de sa classe, partage avec eux des moments de jeux, supporte mieux les contraintes et la frustration, se socialise bien, s’ouvre enfin. La maîtresse m’a dit qu’elle le trouvait « bien ».

Ce mois-ci, on apprend la fonction des objets: « Avec quoi se lave-t-on les cheveux? » « Avec… » et on retourne la question: « Ca sert à quoi le shampoing? »

J’aurais voulu trouver un support image (type catégo) mais faute de finances suffisantes, je me suis rabattue sur celui que nous possédions déjà et qui est très bien fait finalement concernant les choses de la vie quotidienne.

Nous étudions aussi la description de situations et la réflexion sur l’imagier de Père Castor qui est une mine d’idées.

Enfin, nous avons commencé à voir les algorithmes à deux couleurs (c’est acquis) et aujourd’hui, 3 couleurs, ce qui est encore un peu fastidieux pour lui.

Le graphisme est toujours absent.

Réunion éducative du 22/10/09

Le compte-rendu:
On s’asseoit autour de la table. La pédo-psy dit au psychologue scolaire: « Vous avez reçu mon coup de fil? » 
Ambiance! 
La réunion débute par le speech de l’instit: T a fait beaucoup de progrès depuis le début de l’année, il n’est plus agressif, travaille un peu etc… Rien que du « positif ». Ca c’était pour préparer ce qu’ils allaient me dire après. 

Vient le tour du psychologue scolaire (celui-là, je le sens pas dès le départ) qui a constaté que Tanguy jouait « à côté des autres », qu’il réclamait l’intervention de l’adulte quand il était en difficulté. Ca me change de la psychologue scolaire de l’année dernière! 

L’orthophoniste ensuite qui constate que T n’entre pas dans la relation avec elle, qu’il s’intéresse peu aux activités qu’elle propose, qu’elle a du mal à en tirer quelque chose. 

Et le meilleur pour la fin, la pédo-psy  :sarcastic: 
T est écholalique, il répond peu souvent correctement aux questions. Il a des troubles autistiques. Elle précise que «  la thérapie n’a pas commencé » (plus de dix séances à 42 € de l’heure, c’est long à démarrer tout de même! :sarcastic: ) . Sur mon accord, elle demande à contacter l’hdj. Je suis très réservée.

Elle m’indique: « En libéral, je ne peux rien faire » (oui, oui vous avez bien lu!) 
« Il a des troubles psychiatriques » J’entreprends donc de leur parler de l’aspect neurologique du problème, de l’émission et de la réception défectueuse du message, devant les yeux ronds comme des soucoupes et exaspérés du psychologue scolaire comme ça:  :ouch: .
Je leur dis que je voudrais que T. bénéficie d’une evs ou d’une avs. L’équipe, unanime: « Mais votre enfant a besoin de soins pour le moment! Une avs, il pourra en avoir une plus tard! En plus, elles ne sont pas formées! »

Ils me répètent qu’il a besoin de soins. Je leur dis « mais alors, la prise en charge qu’il a depuis un an et demi ne sert à rien? »
Je leur dis: « Comment va-t-il poursuivre sa scolarité en étant passé par une unité psychiatrique? Je crains que ça n’affecte tout son cursus en le stigmatisant » 
Réponse de la pédo-psy (accrochez-vous!!!!) : « MAIS IL N’EN SAURA RIEN! »   :heink: 
Je lui répond: « Les enfants savent tout!!! »

Elle croit quoi, QUE JE VAIS TOUT CACHER A MON FILS?????
Voilà où j’en suis! Dégoûtée par le manque de volonté des intervenants!!! Je ne sais plus quoi penser, ils m’ont mis le doute, je suis trop mal!  :(

Share/Bookmark var a2a_config = a2a_config || {}; a2a_config.linkurl = "https://fleur2806.wordpress.com/";